Crédit immobilier : les faux pas à éviter

crédit immobilier

L’immobilier reste l’un des secteurs les plus rentables sur le long terme. Pour investir dans ce secteur, beaucoup souscrivent à un prêt immobilier pour démarrer leur projet. Cependant, personne n’est à l’abri des erreurs, et il s’avère intéressant de suivre ce petit guide pour bien négocier les conditions son crédit.

Établir le plan financier de votre projet immobilier

Dans la majorité des cas, les gens se préoccupent en premier de trouver le bien immobilier qu’il voudrait acquérir. Il faut le dire, cette étape est secondaire, notamment lorsqu’on souhaite financer le projet à l’aide d’un crédit immobilier. En effet, il faut rester réaliste et en premier lieu, faire une étude des plus précises sur ses besoins de financement et ses possibilités de remboursement. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez aller sur https://www.solupret.fr et utiliser le simulateur de crédit du site, afin d’avoir une idée précise de vos possibilités financière. Cette étape est primordiale si vous souhaitez concrétiser votre projet immobilier sans être pris au dépourvu en cours de réalisation.

Les négociations à entamer auprès des prêteurs

Une fois que vous aurez eu une idée générale de ce que va vous coûter votre projet, il est maintenant temps d’effectuer des démarches auprès des organismes de crédit ou de votre banque. Beaucoup restent fidèles à leur banque et n’explorent pas les autres alternatives pour obtenir le crédit. C’est une grossière erreur, car obtenir un prêt immobilier avec de meilleurs taux peut avoir un impact avantageux sur le budget de la réalisation de votre projet.

  • Omettre de faire jouer la concurrence

Vous pouvez toujours commencer par regarder les conditions des prêts immobiliers proposées par votre établissement bancaire. Par la suite, sillonnez les offres présentées par les autres banques et autres organismes de crédit. Votre objectif est de trouver une offre de crédit immobilier avec un taux annuel effectif global moindre. Dans d’autres cas, les éléments d’informations que vous recueillerez pourront vous servir d’argument lors des négociations. Si vous êtes une personne très occupée, vous pourrez toujours faire appel à un courtier pour faire la comparaison entre les diverses offres disponibles. Le courtier peut également entamer les négociations avec les prêteurs à votre demande.

  • Ne pas recourir aux aides extérieures

Par manque d’information ou par négligence, certaines personnes ne prennent pas en considération les diverses aides auxquelles elles peuvent prétendre. Dans le cadre de l’immobilier, des aides peuvent être octroyées par l’État ou par d’autres autorités pour la réalisation des constructions. Il est même possible de trouver des prêts à taux zéro, si votre projet immobilier intègre les dernières normes en vigueur pour les nouvelles constructions ou pour la rénovation. En accédant à ces aides, vous pourrez alléger la somme que vous comptiez emprunter. Vous pourrez également apporter la somme perçue dans le cadre de l’aide à titre d’apports personnels pour améliorer vos chances d’obtenir votre crédit immobilier.

  • Oubliez de négocier ces conditions

Plusieurs modalités du prêt immobilier peuvent être négociées auprès de la banque ou de l’organisme de crédit. Vous pourrez par exemple négocier les conditions de remboursement en optant pour une clause de modularité des échéances. De même, vous pourrez diminuer le taux annuel effectif global de votre emprunt en faisant des négociations qui réduiraient ou supprimeraient les frais de dossier et les assurances exigées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *