L’importance de la durée du crédit revolving

De manière générale, on considère que le crédit revolving est intéressant lorsqu’il est de courte durée. Le coût est alors relativement raisonnable pour le consommateur. En effet, l’achat d’un réfrigérateur, d’une télévision haute définition ou d’un nouveau système audio ne coûte généralement que quelques euros si le remboursement se fait dans l’année.

Cependant, il ne faut pas oublier que le taux d’intérêt d’un crédit revolving est souvent très élevé, ce qui le rend beaucoup moins intéressant pour un achat dont le remboursement se fera sur une longue durée. En effet, plus les mensualités sont nombreuses, plus le crédit est coûteux pour le consommateur. Si ce dernier emprunte encore de l’argent de sa réserve d’argent alors qu’il n’a pas tout remboursé, la note devient rapidement très élevée.

Les organismes de crédit proposent souvent des mensualités faibles pour séduire leurs clients. Si ces mensualités semblent avoir tout pour plaire, elles sont pourtant souvent bien plus coûteuses que des mensualités élevées. Il ne faut en effet jamais oublié ce principe : plus un crédit revolving est rapidement remboursé, moins il coûte cher.

Le crédit revolving peut donc parfois s’avérer dangereux pour ceux qui n’y prêtent pas attention. Cette réserve d’argent est d’ailleurs en partie responsable de nombreux cas de surendettements. Heureusement, la loi essaie de protéger les consommateurs. D’après l’article L 311.15 du Code de la Consommation, ceux-ci ont sept jours pour se rétracter sur un crédit permanent. Dans le cas où le septième jour est un jour de week end ou un jour férié, le délai est repoussé au jour ouvrable qui suit. Il faut savoir cependant que ce délai de rétraction n’est valable que pour le crédit lui même et non pour le bien acquis. Il est donc plus sage de réfléchir longtemps à l’avance avant d’effectuer ses achats et sa demande de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *